Histoire 1

21 juillet 2009 (10h26 - Heure Réunion)

21 juillet 2009 (10h26 - Heure Réunion)

Monsieur E. est marin sur le Dea Odyssey. Originaire des Philippines, il embarque sur son bateau à Douala, au Cameroun et met le cap sur Singapour afin d’effectuer des travaux en mer pour sa compagnie. Lors de l’embarquement Monsieur E. souffrait d’un saignement de nez. Rien que de très banal. Cependant, Monsieur E. souffre également d’hypertension et 5 jours plus tard, les saignements n’ont pas cessé.
Son capitaine décide de prévenir leur compagnie d’assistance, World Access Asia située à Singapour. Monsieur E. est alors mis en relation avec un médecin régulateur qui effectue un premier point sur son état de santé. Diagnostic : il faut rapatrier au plus vite Monsieur E. dans un centre hospitalier. Ce jour là, le Dea Odyssey navigue dans l’Océan Indien, au large de la Réunion.
21 Juillet 10h26 : World Access Asia contacte la filiale du groupe la plus proche, et c’est Allianz Global Assistance Réunion. Mais il faudra trop de temps au bateau pour parvenir jusqu’à nos côtes, aussi, nos équipes d’assistance se mettent en relation simultanément avec le capitaine du Dea Odyssey, la Préfecture, la régulation maritime, le centre du SAMU ainsi que le CROSS (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage). Il faut que le bateau arrive à 100 000 nautiques de l’île pour pouvoir effectuer le rapatriement héliporté. Pendant qu’il fait route vers nous, nous organisons la préparation des secours avec notre médecin régulateur. Une équipe du SAMU partira à bord d’un hélicoptère AS355 "Fennec " appartenant à l’armée de l’air.
22 Juillet 9h25 : Le Dea Odyssey est à 100 000 nautiques des côtes. L’hélicoptère décolle de Pierre Fond avec à son bord un médecin et un infirmier. Le "Fennec" ne peut se poser sur le bateau. Une opération d’hélitreuillage sera effectuée avec succès. A 11h56, Monsieur E. arrive aux urgences de l’hôpital de Bellepierre à St Denis. Il est immédiatement pris en charge par l'équipe médicale des urgences.
28 Juillet : Monsieur E. quitte l’hôpital, mais son état de santé ne lui permet pas de rejoindre son bateau qui repartira sans lui. Nous organisons et prenons en charge son retour à Manilles. Il voyagera par avion accompagné par notre médecin régulateur. Monsieur E. se rétablira chez lui, auprès de ses proches, en attendant un prochain départ en mer.